À table

Naturopathie et « mieux manger » – Adopter un nouveau mode de vie.

15 août 2016

Il y a quelques mois déjà, je vous parlais (ici) de mon envie de me tourner de plus en plus vers les médecines douces et les techniques plus naturelles pour me soigner, mais aussi de mieux manger et mieux comprendre et écouter mon corps. 

Et quelques mois plus tard, le bilan dépasse mes espérances : 

  • J’ai soigné mes petits bobos et états grippaux aux huiles essentielles, moi qui finissait toujours pas la case antibiotiques,
  • J’ai appris à mieux manger (même s’il me reste encore beaucoup à apprendre – je vous en parle plus bas dans cet article), à préférer les céréales complètes, à varier les féculents, à diversifier les laits et les huiles, à cuisiner les légumes sous diverses formes,
  • Et surtout, après plus de 2 années à me battre contre des infections urinaires à répétition à grands coups d’antibiotiques en tout genre, j’en suis enfin venue à bout. Les exercices de respirations, les massages et l’homéopathie m’ont sauvé ! Un traitement évolutif, adapté et sur mesure, que je suis depuis bientôt 8 mois et qui a changé mon quotidien. Plus de brûlures, plus de gênes, plus de craintes avant chaque voyage ou sortie.

Les médecines douces et naturelles ont fait leurs preuves ! Ce qui m’encourage à aller plus loin dans cette démarche et à modifier encore d’avantage mes habitudes et mon mode de vie.

Alors même que mes soucis d’infections urinaires ont disparus, que mon ventre s’était considérablement détendu, que mon appareil digestif fonctionne de nouveau plus normalement, je suis toujours gênée par un ventre souvent gonflé, par une digestion un peu compliquée qui provoque fréquemment des maux de ventre, bref quelques désagréments qui font que je sens bien que quelque chose ne va pas.

Et parallèlement, sans pour autant que je fasse le lien entre les deux « symptômes » dans un premier temps, ma peau est toujours encore capricieuse (je vous en parlais d’ailleurs ici), et malgré les produits adaptés et ma plus grande attention, elle n’est toujours pas dans l’état espéré (même si elle va déjà bien mieux !). Toujours ses petits boutons qui me démangent et ses zones de rougeurs qui tiraillent.

Je me suis donc décidée à aller voir une naturopathe pour avoir son avis. 

Confortablement installée, un thé glacé à la main, je lui ai exposée mes petits soucis, détaillé à quoi ressemblait une journée type, mes repas, mes envies sucrées (et oui c’est un de gros point faible …), mes attentes … Et au fur et à mesure que je lui parlais, je la voyais sourire de plus en plus. Tout ce que je lui racontais s’imbriquait, une chose en entrainant une autre, j’ai découvert que finalement tout s’expliquait très facilement.

Et le verdict est tombé : mon alimentation est trop sucrée, pas assez protéinée, je ne mange pas les bons aliments aux bonnes heures de la journée et je mange trop de laitages.

Suivie par ma naturopathe et à l’aide du programme d’hygiène vitale qu’elle m’a préconisé, je vais donc tenter de retrouver un équilibre alimentaire, qui devra ainsi resurgir sur mon bien être intérieur et sur ma peau.

blog-mode-lifestyle-strasbourg

Les préconisations de base : 

(chaque programme d’hygiène vitale étant bien entendu personnalisé, il ne s’agit que de pistes si vous avez vous aussi des soucis d’acné inflammatoire, si vous souhaitez réduire votre consommation de sucre et facilitez votre digestion) 

  • Manger les fruits en dehors des repas pour éviter qu’ils ne se mélangent avec le reste du « bol alimentaire » et ne fermentent du fait d’une digestion plus lente ;
  • Petit déjeuner type (sachant que je n’ai pas retenue la proposition de la version salée, car le matin, impossible pour moi d’avaler autre chose que du sucré) – l’objectif est donc de ne pas démarrer la journée avec pic de sucre mais d’apporter un maximum d’énergie – 1 bol de muesli + 1 poignée d’oléagineux + 1 ou 2 fruits secs / 1 verre de lait d’amande ou noisette ou soja /1 bol de thé vert ou tisane ;
  • Déjeuner type (intégrer des protéines animales) – l’assiette idéale – 1/4 de crudités 1/4 de légumes cuits de saison 1/4 de protéines animales 1/4 de céréales complètes. En dessert, un yaourt ou un carré de chocolat noir ;
  • Dîner type (dîner végétarien) – l’assiette idéale – 1/4 de crudités 1/4 de légumes cuits de saison 1/4 de protéines végétales type légumineuses 1/4 de céréales complètes. Si besoin, terminer avec une touche sucrée par un carré de chocolat noir ;

Mes grands défis dans cette nouvelle hygiène de vie seront de réduire les laitages (moi qui adore les yaourts, mais qui acidifient mon appareil digestif) et surtout de réduire le sucre, gourmande que je suis.

Pour suivre au mieux ce programme, je me suis également acheté deux livres de cuisine pour m’inspirer et me donner des idées de plats, de petits déjeuners, de desserts à concocter pour respecter mes nouvelles résolutions, tout en me faisant plaisir :

  • Assiettes complètes aux éditions Marabout – Des assiettes à composer (céréales, légumes, protéines), idéales pour des déjeuners gourmands, sains et variés.
  • C’est décidé j’arrête le sucre – Programme détox et minceur en 8 semaines aux éditions Larousse – Pour adopter un nouveau mode de vie bénéfique pour le corps et l’équilibre moral, apprendre à remplacer le mauvais sucre par le bon sucre, cuisiner sans sucre plus de 100 recettes.

A suivre – Je vous en dis plus très vite.

Et vous pourrez suivre mes aventures gourmandes sur mon compte instagram @Lesrendezvousdecamille !

You Might Also Like

7 Commentaires

  • Reply Laura 28 août 2016 at 15:18

    Super article, qui résonne avec beaucoup de nos soucis (à savoir la génération entre 20 et 30 ans d’aujourd’hui, malheureusement trop gavée aux médocs en tout genre…) et je retiens surtout qu’il s’agit aussi de trouver ce qui fonctionne pour soi !! Chaque corps a des besoins différents et quand on s’écoute, on trouve :-)
    Bonne continuation à toi & bravo pour ton blog que j’ai découvert avec plaisir il y a quelques semaines !

    • Reply Camille Muller 28 août 2016 at 18:56

      Hello Laura,

      Merci pour ton gentil message. Et oui entièrement d’accord avec toi, à chacun de nous d’essayer des méthodes différentes et de trouver ce qui nous convient le mieux. Ca prend du temps, mais le résultat est là.

      A très vite sur le blog :)

      Bises.

  • Reply Catherine 17 janvier 2017 at 22:22

    Bonsoir,
    Quelle est le nom de ta naturopathe s’il te plait Camille ?
    Merci

    • Reply Camille Muller 18 janvier 2017 at 22:55

      Hello Catherine,
      Je vais chez Mélanie, à l’Institut Aux Petits Soins à Strasbourg, n’hésites pas à y aller de ma part et donnes moi de tes nouvelles.
      Bises.

  • Reply PIL 12 février 2017 at 19:18

    A qoi correspond 1/4 de feculent stp ? 150 gr ?
    MERCI

    • Reply Camille Muller 14 février 2017 at 18:40

      Hello Prisca,
      Je n’ai pas vraiment de poids à te conseiller, simplement la proportion du quart en fonction de ton assiette :).
      A bientôt sur le blog.
      Camille.

  • Reply Naturopathie et « mieux manger » – Retrouver une jolie peau. – Les rendez-vous de Camille 4 juin 2017 at 16:27

    […] dernière quand j’avais mes soucis récurrents de santé (je vous en parlais ici et ici) : la […]

  • Laissez un commentaire