Beauté

Comment je soigne ma rosacée

30 août 2020
blog-beaute-lifestyle-deco-recette-cuisine-voyage-strasbourg

Etre bien dans sa peau.

Pour moi, cette expression est pleine de sens. Lorsque j’ai une jolie peau, je me sens bien, prête à affronter une nouvelle journée et son lot de défis excitants. Alors que quand ma peau fait des misères, je n’ai qu’une envie, rester chez moi, sans voir personne et surtout sans que personne ne me voit.

Ma peau a depuis tout temps été pour moi une préoccupation majeure. Complexée par de l’acné durant l’adolescence, toujours à l’affût de la moindre brillance armée de mes papiers matifiants à l’entrée dans l’âge adulte, puis maintenant entrain de me battre contre une rosacée apparue il y a environ 5 ans et qui reste un grand point d’interrogation.

J’ai déjà vu 5 dermatologues différents, essayé plusieurs crèmes antibiotiques (Rosex et Soolentra notamment), changé du tout au tout ma routine de soin, et depuis peu mis en place une toute nouvelle hygiène de vie.

N’arrivant pas à trouver de solutions efficaces auprès des médecins « conventionnels« , j’ai fait des recherches un peu partout, consulté des études scientifiques disponibles sur internet, lu des témoignages de blogueuses ayant les mêmes soucis que moi.

Et c’est ainsi que je me suis tournée vers une micro-nutritionniste durant le confinement. J’ai souvent lu que la rosacée, du fait de son origine inflammatoire, pouvait trouver sa source dans un déséquilibre du microbiote intestinal, d’une « dysbiose« . Je suis donc allée creuser de ce côté là avec ma médecin.

Après plusieurs essais de probiotiques, de prises de compléments alimentaires à base de plantes censés aider mon appareil digestif à se mettre en mode « reset« , j’ai complété les examens par une prise de sang qui est venu diagnostiquer une candidose digestive et des intolérances alimentaires très fortes (la candidose n’a rien de grave, il s’agit simplement d’un déséquilibre du microbiote intestinal mais elle peut provoquer d’autres inflammations chroniques globales). Peut-être avais-je enfin trouvé la source de mes soucis de peau.

Et c’est donc pleine d’espoir que je me suis engouffrée dans cette nouvelle routine pour venir apaiser mes intestins, y remettre des bonnes bactéries et détoxifier mon foie.

Au programme : des compléments alimentaires pour lutter contre ma candidose et restaurer ma flore et ma paroi intestinales, des compléments alimentaires pour nettoyer mon foie et surtout, une liste d’interdits alimentaires. Adieu le lait de vache, les yaourts, le fromage, l’alcool, le café, le pain, le riz, les flocons d’avoine, et tout ce qui contient du gluten, du blé, de l’orge, du seigle, du sucre raffiné.

Pour une gourmande comme moi, manger et cuisiner sont devenus des grands défis pour trouver, tous les jours, un repas équilibré et respectant mes interdits. Pour autant, j’ai réussi à me trouver de nouvelles habitudes, et même à adopter et aimer certaines alternatives. Les yaourts au lait de coco sont ainsi devenus mes meilleurs amis, de même que les pâtes aux lentilles corail ou la semoule de millet et les tisanes de thym et de camomille.

Les semaines passent avec cette nouvelle routine et je vois que mes inflammations sur le visage se font moins nombreuses, moins fortes, me démangent moins. Pour autant, mes rougeurs sont toujours là, des « flushs » continuent à apparaître par surprise et à me démanger, ma peau continue à être déshydratée et abîmée.

Je me rends donc une nouvelle fois à l’évidence. Toute cette nouvelle routine améliore certes un peu l’aspect général de ma peau, mais ce n’est toujours pas la bonne solution pour guérir définitivement et durablement ma rosacée.

Je décide donc d’abattre ma dernière carte. Celle que je m’étais gardée sous le coude au cas où. Aller voir le dermatologue le plus réputé de Strasbourg, le professeur encensé et qui fait a priori des miracles sur les cas désespérés (comme moi).

Je sors tout juste de ce rendez-vous. Après m’avoir inspecté sous toutes les coutures avec une loupe de la taille d’un ballon de foot, le verdict est tombé, sans appel, sans fioritures. Pour me satisfaire pleinement et avoir la peau parfaite dont je rêve, il n’y qu’une seule et unique solution : Ro-accutane. Le traitement tant controversé et si décapant, mais pourtant bel et bien si efficace. Les doses préconisées pour ma rosacée seraient faibles, mais sur 2 à 3 ans (voire à vie, car d’après le Professeur, une fois que l’on a goûté à la peau parfaite, on ne tolère plus le moindre petit bouton).

Me voilà fixée. Il y a bien une solution pour une peau parfaite. Mais elle a un « prix ». Non sans risque. Non sans doute.

blog-beaute-lifestyle-deco-recette-cuisine-voyage-strasbourg

En attendant d’être décidée (ou non) à franchir ce cap, (décision qui pour moi qui essaie de réduire au maximum la prise de médicaments ; qui ai été mise en garde, par mes médecins, des dégâts que les antibiotiques, que j’ai du prendre à une époque pour des soucis de santé, avaient causés sur mon microbiote, n’est pas évidente), je continue à faire de mon mieux, via des méthodes douces, pour apaiser ma peau :

  • J’essaie d’éviter au maximum les produits laitiers, la caféine, le gluten, l’alcool, le sucre raffiné,
  • Je bois tous les jours une tisane de thym et / ou de camomille (apaisante pour l’appareil digestif et anti-candidose)
  • Je continue d’essayer toutes sortes de crèmes apaisantes, hydratantes pour venir protéger et renforcer ma peau (sans huiles, sans alcool),
  • J’essaie de toucher le moins possible la peau de mon visage durant la journée,
  • Je lave mon visage à l’eau froide (pour ne pas agresser et inflammer ma peau),
  • J’apprends à toucher mon visage avec des mouvements remplis de douceurs au moment du démaquillage et des soins,
  • Je pratique plusieurs fois par semaine le yoga du visage pour assouplir ma peau et retendre ma peau abîmée,
  • Je masse mon visage plusieurs fois par semaine avec un roll on et un guasha en jade rose pour redonner du glow et un effet « plumpy » à ma peau déshydratée.

Et prochaine étape (parce que j’essaie toujours de trouver de nouvelles astuces), je vais tenter les séances de lumière led, qui a priori ferait du bien à la peau rosacée, calmerait l’inflammation, reboosterait la production de collagène. Je continue bien entendu toujours et encore mes recherches en quête de nouvelles astuces pour améliorer ma peau.

You Might Also Like

4 Commentaires

  • Reply Eve 30 août 2020 at 11:34

    Merci pour ton partage.
    Une précision que ton médecin t’a sûrement indiquée : roaccutane = Obligation de prendre en simultanée un traitement contraceptif.
    Est-ce que tu connais les produits Oliveda ?
    Certaines ne jurent que par l’efficacité de leurs produits et notamment par le I66, produit à ingérer.
    Bonne continuation en tous cas et bravo pour ton blog que j’aime beaucoup

    • Reply Camille Muller 30 août 2020 at 12:37

      Bonjour Eve,
      Merci pour ton petit mot. Mon médecin m’a bien évidemment informé du duo contraceptif / ro-accutane. De toute manière, je ne suis pas du tout décidée à opter pour cette option très radicale.
      Je ne connais pas les produits Oliveda, je vais regarder ça tout de suite – merci du conseil :)
      A très bientôt sur le blog.

  • Reply Henry 1 septembre 2020 at 11:54

    Bonjour,
    J’ai acheté au début du confinement, le savon de Pin Up Secret, certainement appelé par les sirènes du marketing qu’Instagram c’est bien mettre en oeuvre, bref. Je l’ai acheté, sans grande conviction, mais bon quand on a de la rosacée et bien nous sommes prêtes à tout essayé pour s’en débarrasser. Le matin et le soir après le maquillage et une fois par semaine en masque. Je n’ai jamais eu la peau aussi belle depuis. Je mets une protection solaire par dessus ma crème de jour mais il est loin le temps où j’avais une poussée de rosacée qui me complexait énormément. Alors je n’ai aucun code promo sur ce produit mais ça marche. Je le rachèterai c’est certain.

    • Reply Camille Muller 1 septembre 2020 at 20:36

      Hello Henry,
      Merci pour ton partage et ton retour d’expérience. Je vois tout à fait de quel savon tu parles, puisque Instagram me le propose depuis cet été à moi aussi et que j’ai déjà hésité à l’acheter également. J’ai effectivement pu constater sur plusieurs articles que le lait de chèvre avait de bon retour sur la rosacée. Tu me le confirmes. Je vais donc creuser cette piste de mon côté également.
      Merci à toi :)

    Laissez un commentaire